[Retrogaming] – Super Probotector Alien Rebels (SNES)

Après un premier article sur le mythique « Altered Beast« , direction la SNES avec un autre grand jeu : « Super Probotector Alien Rebels« , aka « Contra 3 : The Alien Wars« , sorti en 1992.

 

Tout d’abord, le jeu est sorti sur la marché US et JAP sous le nom « Contra III : The Alien Wars » et les protagonistes sont les copies pixellisées de Rambo. Nos deux héros se prénomment Bill et Lance. En Europe, pour la version PAL, nous avons droits à 2 robots, un rouge et un bleu appellés tendrement RD008 et RC011. Alors, pourquoi une telle différence ? Tout simplement car les allemands ne voulaient pas de personnages au look de Rambo, Konami a donc décidé de retravailler les personnages.

 

Version US/Jap


Version EU

Concernant l’histoire du jeu, c’est simple : « Nous sommes en l’an 2636, et la Terre est soudainement victime d’une invasion massive d’extra-terrestres belliqueux. Pour lutter contre eux, deux robots armés décident de les attaquer de front. » Voilà, c’est tout. Prenez votre arme car vous allez en ch*er !
SPAR est un Run & Gun qui comme son nom l’indique, tu cours pour arriver au bout du niveau tout en dégommant ce que tu vois sur l’écran. Pour le gameplay, c’est simple : un bouton de tir, un bouton pour sauter et un bouton d’attaque spéciale qui dégage une bombe détruisant tous les ennemis présents sur l’écran. Vous pouvez jouer à la campagne avec un acolyte et c’est une bonne chose car le jeu est vraiment difficile. Il existe 3 modes de difficultés et il faut terminer le jeu dans le mode le plus dur pour avoir accès à une fin complète. Dans le cas contraire, le jeu proposera de recommencer la partie dans un mode difficulté plus élevé. Frustrant, n’est-ce pas ?

 

Le jeu est décomposé en six niveaux, avec des boss impressionnants et le joueur n’a aucun moment de répit. La majorité des niveaux sont en scrolling horizontal et les ennemis arrivent de partout. Grâce à des power-up survolant le niveau, vous pourrez obtenir un lance-flammes, laser ou le Spread Gun.
Les niveaux 1 et 2 se déroulent en ville entièrement occupée par les aliens. Le niveau 3 se passe dans les airs, les robots vont escalader en une tour pour éliminer les intrus. Le niveau 4 amènent les deux robots vers le repère alien dans le désert en moto. Un vaisseau alien tentera de les empêcher. Le niveau 5 : Une fois arrivés, l’objectif est d’éliminer toute résistance en surface. Le niveau 6, le dernier, est sous terre, les deux héros sont confrontés au commandant des forces aliens.

 

Ce qui caractérise SPAR, et comme les jeux de cette époque, est la difficulté du soft. Quand on dit que SPAR est un jeu difficile, c’est vraiment difficile. Le mode Facile demande une sacrée dose de patience et de réflexe pour arriver au bout, mais pour arriver à la fin du jeu en mode Normal et surtout en mode Hard, il faudra avoir des réflèxes presque surhumains et des nerfs à toute épreuve. Il faut aussi savoir qu’en augmentant la difficulté du jeu, on change le jeu. En mode Hard, les ennemis sont plus résistants, plus nombreux et plus fourbes. Les boss sont aussi plus puissants, plus rapides et vont utiliser de nouvelles armes. Quand on sait que tout contact est mortel, c’est démentiel !

 

SPAR est un jeu culte de la SNES, de par sa difficulté, son plaisir de jeu immense et ses boss impressionnants. Comme Altered Beast, si vous n’avez pas eu l’occasion d’y jouer, je ne peux que vous conseiller de rattraper votre retard et de plonger dans l’univers de SPAR.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s